1.16 E.B.E.
Entité biologique extraterrestre
Révision: Novembre 2009

Épisode 1.16
Titre original: E.B.E.
Titre de la version française: Entité biologique extraterrestre
Date de la première diffusion aux États-Unis: 18 février 1994

Scénario: Glen Morgan, James Wong
Réalisation: William Graham

Distribution:
Agent Fox Mulder: David Duchovny
Agent Dana Scully: Gillian Anderson
Deep Throat: Jerry Hardin
Ranheim/Druce (parfois orthographié Druse): Peter Lacroix
John F. Byers: Bruce Harwood
Ringo Langly: Dean Haglund
Melvin Frohike: Tom Braidwood
Inspecteur Rivers: Allan Lysell


L’épisode en bref
Malgré un scénario des plus confus — ou peut-être à cause de cela (!) —, E.B.E. est l’un des épisodes fondateurs de la mythologie de la série, ne serait-ce que pour l’atmosphère hautement paranoïaque qui l’imprègne du commencement à la fin. Mulder et Scully traversent les États-Unis presque d’un bout à l’autre pour suivre la piste d’un camion banalisé, transportant (possiblement, mais rien n’est plus incertain) les restes d’un OVNI abattu en Irak, ainsi que son pilote extraterrestre. Épiés, traqués, mis sur écoute, il leur faut accomplir des prodiges pour échapper à toutes les surveillances dont ils font l’objet. Mulder n’a plus confiance qu’en Scully, car même Deep Throat lui ment effrontément. Il s’adresse néanmoins à de nouveaux alliés, un trio d’originaux qu’on surnomme les Lone Gunmen (les Tireurs solitaires, en français), amateurs de technologies et fanatiques des conspirations. C’est également au cours de cet épisode qu’on apprend, de la bouche même de Deep Throat, qu’après l’affaire Roswell en 1947, les gouvernements des plus grands pays du monde ont décidé en secret d’éliminer systématiquement toute entité biologique extraterrestre qui tomberait entre leurs mains. Quant à savoir si ce roué d’informateur dit la vérité…